Facebook Twitter Flickr Pinterest Linkedint Youtube

Témoignages

Le Centre de la justice et de la responsabilité (CJA)

Témoignages

Le Centre de la justice et de la responsabilité (CJA)

Rigoberta Menchú, gagnante du Prix Nobel de la Paix:

«Les survivants de la torture du monde entier ne seront pas réduits au silence. Avec l'aide du CJA, nous prenons la revanche sur nos agresseurs en les tenant responsables devant la justice. Les victoires du CJA nous rapprochent d'un monde dans lequel la torture est inacceptable.»




Le juge Baltasar Garzon, juge espagnol dans l’affaire contre l'ancien dictateur chilien, Augusto Pinochet:

«Le CJA effectue un travail novateur. Afin que la promesse de la Charte de Nuremberg et les espoirs de la justice internationale soient atteints, il est impératif que les États-Unis et ses tribunaux soient des participants actifs. Le CJA est à la tête des efforts des avocats et des militants à mobiliser les tribunaux états-uniens dans cette campagne mondiale en faveur de la justice internationale. Les avocats du CJA sont parmi les avocats les plus créatifs, énergiques et efficaces que j'ai eu l'occasion d'observer au travail.»



Dr Juan Romagoza Arce, client:

«Quand j'ai témoigné, une force m’a envahie. J’avais l’impression d’être à la proue d'un bateau avec beaucoup, beaucoup de gens derrière moi, qui ramaient et me poussaient en avant. J'ai senti que si j’avais regardé en arrière, j’aurais pleuré de les voir de nouveau: blessés, torturés, violés, nus, déchirés, sanglants. Alors, je n’ai pas regardé en arrière, mais j’ai senti leur soutien, leur force, leur énergie ... Assister à cette affaire, faire face aux généraux avec ces faits terribles—c’est la meilleure thérapie possible pour un survivant de la torture.»


Père Stephen Privett, S.J., Président de l'Université de San Francisco:

«L'ensemble des objectifs du CJA sont parmi les plus beaux exemples que nous avons aujourd’hui d’un travail effectif au nom de la justice et des droits de l'homme.»


Robert White, ancien ambassadeur des États-Unis:

«Le CJA est devenu le chef de file dans la lutte sans fin à montrer au monde que l'Amérique n'a pas oublié ses idéaux.»